// Vous lisez...

Exposition 2010

Année 1907

Les Problèmes Sanitaires (3/4)


Le 25 mai 1907 le conseil départemental vote le vœu suivant :

« Considérant

qu’à l’École Normale de Savenay les décès par tuberculose s’élèvent, en moyenne, à deux par an, sur 60 élèves environ, sans compter ceux, qui sortant affaiblis, en meurent plus tard chez eux ;

que la vétusté, l’éclairage, la disposition, les conditions hygiéniques des bâtiments, l’insuffisance et la mauvaise qualité de l’eau de cette école nécessitent la désaffectation urgente de l’immeuble ;

que cette nécessité absolue de reconstruire étant non seulement établie, mais reconnue par tous,

il est indispensable de transférer cet établissement à Nantes ou dans la banlieue, afin de la faire bénéficier de l’aide mutuelle si efficace des nombreux établissements d’instruction de toute nature et de tous degrés groupés dans le voisinage immédiat et, afin de rendre l’enseignement scientifique et artistique concret, expérimental, pratique et vivant, par de fréquentes visites dans les musées et les établissements industriels, conformément aux indications pressantes des programmes de 1905 ;

que, à peu près partout, l’École Normale est au chef lieu ; les rares exceptions datent d’avant la loi de 1879 et, comme dans la Charente Inférieure et la Gironde, elle y est transférée aussitôt que possible ; dans l’intérêt de l’hygiène et surtout de l’enseignement populaire du département.

Le conseil émet le vœu :

que l’école normale de Savenay soit au plus tôt transférée à Nantes ou dans la banlieue. En attendant les acquisitions et les constructions nécessaires, cette école pourrait être installée dans l’un des immeubles publics inoccupés du Grand séminaire ou des Couëts, qui seraient convenablement appropriés à cet usage. »

Commentaires

Pas de Message