// Vous lisez...

Dans la presse et les médias

La visite du site de l’A.H.L.S, provoque une rencontre inattendue.

Susan Ryan-Hacept est la petite fille d’un soldat américain combattant, arrivé à Saint-Nazaire en 1917. Elle voyage en France accompagnée d’une jeune professeure d’anglais, Française dont elle a fait la connaissance aux U.S.A, et de la sœur de cette dernière.

De gauche à droite : Claire Masson, professeure, Susan Ryan-Hacept, et la soeur de Claire.

Elle effectue des recherches sur SAVENAY dont elle possède des cartes postales envoyées par son grand-père. Elle découvre très vite le site de l’A.H.L.S et les photos du lycée Jacques Prévert, l’hôpital, où son grand-père Joseph John Jablonski, a été soigné.

De la Picardie où elles résident, elles arrivent à Savenay et se dirigent vers l’établissement chargé d’histoire. Là, elles sont accueillies par le proviseur et son adjoint. L’émotion est très forte.

Mises en relation avec l’A.H.L.S elles reçoivent un éclairage et des compléments d’informations sur la période 1917-1919.

Profondément émue et satisfaite, Susan se réjouit de pouvoir ainsi étoffer l’histoire de son aïeul qu’elle souhaite transmettre aux siens.

Susan Ryan-Hacept entourée par des membres de l'A.H.L.S

(A.H.L.S. Association d’Histoire du Lycée de Savenay)

Témoignage de Susan Ryan-Hacept au sujet de son grand-père hospitalisé à Savenay dès septembre 1917

.

Joseph John Jablonski

Il naît le 19 mars 1896 à Saint-Louis Missouri U.S.A. Il s’engage à l’âge de 18 ans dans la cavalerie sous les ordres du futur général John Pershing. Cette cavalerie était alors engagée dans une expédition au Mexique à la poursuite de Pancho Villa.

Lors de l’entrée en guerre des Américains le 3 avril 1917, il appartient à la première division d’infanterie C Battery, première division en partance pour la France (American Expeditionary Force A.E.F.) dans l’Aerial Support Battalion A.S.B.)

C’est ainsi que le 6 avril 1917 il arrive à Norfolk (Virginie) pour préparer l’embarquement des premiers soldats américains. Il débarque à Saint-Nazaire à bord du bateau du général Pershing en juin 1917. Très rapidement il monte au front. Il est gravement blessé en juillet 1917 à Soissons.

En septembre 1917, il est dirigé vers l’hôpital américain de Savenay où il arrive dans un des premiers trains sanitaires. Il est sérieusement blessé à l’épaule et au bras. De Savenay et des environs, il envoie des cartes postales à sa famille ( transmises à sa petite fille).

Après l’armistice, il « visite » Paris et d’autres villes.

Il rembarque pour les U.S.A le 26 novembre 1919 à Saint-Nazaire à bord du bateau qui l’avait amené.

Il décède à Saint-Louis le 10 juillet 1973. Il est inhumé au cimetière militaire des vétérans à Jefferson Barracks à Saint-Louis.

Commentaires

Pas de Message