// Vous lisez...

Centenaire 1914-1918 à Savenay

Savenay : Conférence sur les Américains en Loire-Inférieure

Vendredi 13 novembre 20h30 salle Équinoxe

Michel Mahé, historien nazairien, propose une conférence avec le support d’un diaporama autour des Américains en Loire-Inférieure (1917-1919), le vendredi 13 novembre, à 20 h 30, à la salle Équinoxe.

La ville de Savenay a joué un rôle important au cours du premier conflit mondial avec la présence sur son sol d’un hôpital militaire américain, un des plus importants de France. L’Association d’histoire du lycée de Savenay (AHLS) a reçu le label national de la mission du centenaire pour son projet : L’hôpital américain de Savenay, la médecine à l’épreuve de la guerre.

Dans ce cadre, Michel Mahé, historien nazairien, propose une conférence avec le support d’un diaporama autour des Américains en Loire-Inférieure (1917-1919), le vendredi 13 novembre, à 20 h 30, à la salle Équinoxe. La soirée sera introduite par Jacques Floch, ancien secrétaire d’État à la Défense, chargé des anciens combattants, qui présentera la Loire-Inférieure dans la Grande Guerre.

Michel Mahé est retraité de l’Éducation nationale, ancien directeur d’école spécialisée. Sans être historien de formation, il s’est passionné pour l’histoire locale il y a 35 ans, et a rejoint l’association Aremors, association d’histoire sociale dont les travaux ont porté principalement sur l’histoire du mouvement ouvrier dans la région de Saint-Nazaire.

« Cette conférence concerne la présence des Américains en Loire Inférieure et a été conçue avec l’aide de Robert Gautier, membre de l’association, explique Michel Mahé. Pour ce qui me concerne, j’avais beaucoup d’intérêt pour cette période, car ma mère, adolescente, a connu ces événements, ayant côtoyé nos alliés entre 1917 et 1919 au village de Gron, près de Montoir. J’ai moi-même eu la chance de correspondre, en 1956, avec l’un de ces soldats ».

L’objet de cette conférence, qui porte sur l’ensemble du département, est de sensibiliser près de 100 ans après les habitants des communes où ont stationné ces soldats, mais aussi montrer les conséquences économiques et sociales de cette période. « Le choix de Savenay, petite commune de 3 200 habitants qui accueilli plus de 6 000 soldats américains, et qui vit passer dans l’hôpital construit par nos alliés près de 100 000 blessés, va tout à fait dans ce sens », rajoute Michel Mahé.

Vendredi 13 novembre, à 20 h 30, à la salle Équinoxe. Gratuit, tout public.

Source : Ouest France du 11 novembre 2015

Commentaires

Pas de Message