// Archives

AHLS

167 billets

Guillaume, lycéen : collectionneur remarqué d’objets militaires

Guillaume Besson, 18 ans, collectionne des objets de guerre. Il a attrapé le virus du collectionneur. En vide-greniers, il chine des objets militaires, particulièrement ceux des deux dernières guerres mondiales. Guillaume, domicilié rue de Pibois à La Chapelle-Launay (Loire-Atlantique), prépare un bac pro mécanique à Redon (Ille-et-Vilaine). Voilà pour le[...]

Nouveaux statuts de l’AHLS

ARTICLE 1 : FORME
L’association dont il s’agit, est créée sous la forme d’une association, régie par les principes généraux du droit applicable aux contrats et obligations, par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ainsi que par les présents statuts.
ARTICLE 2 : OBJETS ET MOYENS D’ACTION
Première association d’histoire locale existant à[...]

Compte-rendu de l’Assemblée Générale annuelle de l’AHLS

Présents : L. BONO, Y.BOUCAUD, A. BROCHARD, P.GUIBERT, J-Y. MARTIN, R.PERENNES, J. ROGIE
Excusés : H. GAUVIN, O. GUIBERT, J-E. PIERRE
JEUDI 28 FEVRIER 2019
18h00-19h30
salle A024 (conférences)
COMPTE RENDU
L’Assemblée Générale se réunit ce jour pour envisager la poursuite de ses actions. Depuis 2012, la mission que l’association s’était donnée sur[...]

Assemblée Générale 2019 de l’AHLS

Comme tous les ans, l’Association d’Histoire du Lycée de Savenay tiendra son Assemblée Générale le jeudi 28 février 2019, à 18 heures, dans l’amphithéâtre du Lycée Jacques Prévert de Savenay, au 17, Rue Joseph Malègue (ex-Ecole Normale), au premier étage.
Il y sera question de l’ordre du jour suivant :
Compte-rendu moral
Compte-rendu financier
Officialisation[...]

Savenay 1914-1918

Pour commémorer la fin de la Grande Guerre, Françoise et Yannick Boucaud ont rédigé cet ouvrage « Savenay 1914-1918, histoire d’une jeunesse décimée », édité par l’UNC de Savenay. C’est le projet d’un couple d’érudits qui partagent la même passion. Mais si l’ambition est historienne, comme l’annonce le titre, le résultat est avant tout mémoriel. D’où ce « mémorial », non au sens de monument commémoratif, mais de trace écrite de ce qu’on ne veut pas qu’on oublie, véritable « monument aux morts virtuel » de la Grande Guerre pour Savenay.

Le Couvent des Cordeliers de Savenay 1419-2019

Un ouvrage est en préparation pour les 600 ans du couvent des Cordeliers qui seront commémorés en juin 2019. Le travail pour le livre qui portera ces titre et sous-titre a été engagé, il y a un an, en octobre 2017, à la demande de Monsieur le maire de Savenay, André Klein, et coordonné depuis par Jean-Yves Martin, avec l’appui, mais dans le respect de la plus totale indépendance éditoriale, des services municipaux (travaux et communication).

Assemblée Générale 2018 de l’AHLS

Comme tous les ans, l’Association d’Histoire du Lycée de Savenay tiendra son Assemblée Générale annuelle à la salle n°2 du Complexe Polyvalent, rue des Mésanges à Savenay.
Nous vous donnons donc rendez-vous le jeudi 4 janvier, à 14h30 au complexe polyvalent.
ORDRE DU JOUR :
Bilan moral des commémorations du Centenaire de l’arrivée des Américains à Savenay.[...]

Un livre sur Savenay, la base arrière américaine

Un livre sur Savenay, la base arrière américaine
"Images des Américains dans la Grande Guerre de la Bretagne au front de l’Ouest", est un ouvrage paru aux Presses Universitaire de Rennes, orchestré par Gilbert Nicolas, professeur émérite d’histoire contemporaine à l’Université de Rennes, Eric Joret, conservateur en chef des archives départementales d’Ille-et-Vilaine et Jean-Marie Kowalski, maître de conférences, Paris Sorbonne et École Navale. Une vingtaine de personnes ont collaboré à la réalisation de ce livre, depuis 2015.
Ayant besoin de sources locales pour réaliser cet ouvrage, les grands chercheurs ont fait appel à Odette et Paul Guibert, deux historiens locaux de l’association les Amis de l’Histoire de Savenay.

Le recteur d’académie en visite au lycée Jacques Prévert

1917-1919 : l’Amérique soignait ses blessés à l’École normale de Savenay

Dès le 30 juin 1917, les Sammies installent un hôpital à Savenay. Selon les historiens qui ont fait parler les archives, 90 000 soldats blessés ou malades y ont séjourné. Trois questions à Paul et Odette Guibert, historiens locaux *